Nous rendons votre vie meilleure !

7,000,000

C’est le nombre de personnes isolées en France.

Les raisons : l’âge, le lieu d’habitation, le niveau social, la situation familiale,

 

 

mobilité-isolement-accès

MOBILITÉ LIMITÉE
= ISOLEMENT ASSURÉ

Personnes âgées, femmes enceintes, personnes à mobilité réduite, personnes sans voiture ou ne pouvant pas conduire, toutes se coupent peu à peu de tout et de tous et finissent isolées.

53% des personnes isolées n’ont pas accès aux transports en commun ou y accèdent difficilement.

En cause : des arrêts trop lointains au départ et/ou à l’arrivée du trajet, une fréquence et/ou des horaire inadaptés, le sentiment d’insécurité, le confort, …

exigences

DES EXIGENCES DIFFÉRENTES

Les passagers souhaitent se déplacer, autant que possible, de porte-à-porte.

Les conducteurs ne veulent pas, surtout pour les trajets courts, perdre leur temps à attendre leurs passagers ou à dévier de leur route (opération toujours très complexe en ville).

paradoxe-mobilité-circulation-territoire-accès

LE PARADOXE

 Le nombre de voitures en circulation est tel qu’il couvre le territoire dans ses moindres recoins.

Malheureusement, alors que les voitures comportent 4 à 5 places, à peine plus d’une place est occupée en moyenne !

En recevant des passagers dans sa voiture, le conducteur économise, en se connectant à GOVOIT, jusqu’à 2 mois de salaire, sans contrainte.
Le passager profite d’un moyen de transport proche, flexible et peu coûteux.
L’un et l’autre permettent à tous de profiter d’une meilleure qualité de vie avec moins de pollution, moins d’embouteillages et moins de stress.
L’un et l’autre reconstruisent le tissu social de proximité et de l’entraide intergénérationnelle de proximité.
L’un et l’autre mettent fin à ce gâchis économique, écologique et social.

DES INTERETS COMMUNS

En recevant des passagers dans sa voiture, le conducteur économise, en se connectant à GOVOIT, jusqu’à 2 mois de salaire, sans contrainte.

Le passager profite d’un moyen de transport proche, flexible et peu coûteux.

L’un et l’autre permettent à tous de profiter d’une meilleure qualité de vie avec moins de pollution, moins d’embouteillages et moins de stress.

L’un et l’autre reconstruisent le tissu social de proximité et de l’entraide intergénérationnelle de proximité.

L’un et l’autre mettent fin à ce gâchis économique, écologique et social.